Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 11:35

Il y a bien longtemps que cette question me turlupine...

Quelle est la différence entre marquoir, sampler et quaker ?

Il n'y a rien à gagner car je n'ai pas de réponse... et vous savez-vous m'aider ?

Partager cet article

Repost 0
Published by bourriquet - dans divers
commenter cet article

commentaires

bourriquet 12/01/2008 12:42

soyez patientes la question dans qq jours. J'ai trouvé gigi pour me trouver une réponse... Elle traduit de ses bouquins anglais et elle m'en fait part.... affaire à suivre

NancyRose 09/01/2008 20:08

hé bien voilà une question que je me pose aussi !!!!

Martine Rose 08/01/2008 00:39

je crois aussi que sampler est la traduction de marquoir. quant à quaker ce sont des dessins typiques qui entourent l'alphabet et utilisés par les quakers américains (comme les exagones avec un dessin à l'intérieur comme un cygne par exemple). tout ceci demande à etre vérifié mais globalement je crois que c'est ca.
merci pour ton com chez moi, je te souhaite bon courage et que les choses s arrangent pour toi car d'apres ce que tu me disais ca n est pas le top en ce moment pour toi.
a bientot.
 

bourriquet 06/01/2008 21:02

merci volsul et qui maintenant à la réponse pour le quaker ?

volsul 06/01/2008 11:45

Bonjour BOURRIQUE, voici la définition et l'origine du MARQUOIR ou SAMPLER (qui veut dire, je crois, exemple en américain !) :
A l'époque de la Renaissance, le point de croix se répand dans tout l'Europe et devient une des bases de l'éducation féminine, favorisée par l'Eglise, grande consommatrice pour ses propres ornements, de broderies en tous genres. C'est alors que naît le sampler ou marquoir, un morceau de tissu sur lequel les jeunes filles s'exercent à broder des grecques, des fleurs et des symboles religieux. Les marquoirs restent dans le patrimoine familial de génération en génération, s'accumulent et finissent par former de véritables encyclopédies que l'on consulte pour trouver le motif le plus adapté au travail du moment. Le plus souvent en lin, ils sont brodés avec des fils de soie ou de laine, ton sur ton, le coton étant encore très rare en Europe et les couleurs très peu nombreuses dans le commerce. Les dessins sont disposés au hasard et les samplers n'ont pas encore cet aspect de tableau qu'ils auront par la suite.En 1500 commencent à circuler les premiers schémas imprimés. Ils viennent essentiellement d'Allemagne et d'Italie, et en 1586, on publie en France "La clef des champs", un livret contenant des motifs de fleurs et d'animaux stylisés s'inspirant de l'Orient et des symboles héraldiques."

 





Il y a    personne(s) sur ce blog

Texte Libre

Archives

Articles Récents

Texte Libre

PROJETS